L’épilation est-il un acte de soumission?

 

Ange m'a montré un texte hier sur l'épilation. L'auteur y présentait l'épilation comme un acte de soumission. (Source: http://capesagregbiologie.free.fr/epilation.htm)

Je suis d’accord avec l’idée. Je demande d’Ange l’épilation en partie comme symbole de soumission. Mais c’est aussi un choix qu’elle a fait elle-même. Ange est adepte de l’épilation intégrale avant que je ne la rencontre.

En lisant sur le sujet et sur le symbolisme, je suis tombé sur ce texte en tête des recherches Google sur site musulman:

"[...]une femme qui se rase les poils sur le corps se place en position de faiblesse. Elle a perdu son pouvoir de contrôle sur l'aspect érotique de la relation, elle se place dans une position de soumission face au comportement génital de l'homme, permettant à celui-ci de se laisser aller sans retenue à ses fantasmes.

Sa partenaire devient un objet qui n'a d'autre utilité que de satisfaire ses pulsions génitales. Ce n'est pas pour rien que dans la pornographie toutes les femmes sont rasées sur le corps à quatre-vingt-dix-sept pour cent. En effet, l'objectif de la pornographie est de diffuser une image soumise de la femme. La pornographie réveille les pulsions génitales des hommes pour les associer à un message selon lequel les femmes existent uniquement pour assouvir leurs fantasmes.

Une femme qui se rase, a un comportement de soumission et d'abdication face à la possibilité d'obtenir du plaisir. Les femmes rasées dans les revues pornographiques ou de mode affichent leur soumission. Dans la majorité des cas, la pornographie utilise des femmes minces ou sans rondeurs et sans poils. La femme mince sert à neutraliser ou à ignorer l'aspect émotif, donc ce choix élimine la possibilité du rapport affectueux pour se centrer sur la génitalité. L'absence de poils est signe de soumission, la femme doit être soumise aux fantasmes sexuels de l'homme.

La mode qui dit que les poils aux aisselles et sur les jambes ne font pas féminins se compare au rite de l'excision du clitoris chez les musulmans. En effet, la femme qui se rase les poils perd une partie importante de sa sensibilité et une source de plaisir. Il devient impossible pour elle de jouir pleinement sa vie de femme. Il lui manque soixante-quinze pour cent de sa sensibilité tactile."

(source: http://www.wladbladi.com/forum/sante-beaute/48860-1000-raison-ne-sepiler.html)

Franchement, c'est ridicule… Il déconne encore plus loin par la suite.

Moi, je préfère les femmes épilées de manière intégrale.

Et vous?

P.S. J'ai mis la partie en rouge pour la visibilité de ce passage.